Et si on taguait à Saché.

Et si on taguait à Saché.

Les jeunes se sont lancés dans la fabrication d’un panneau, afin de bien identifier leur accueil. Projection, modification et bombes de peinture étaient au rendez-vous. Pas facile de se servir d’une bombe de peinture quand on n’en a jamais fait. Les jeunes se sont impliqués et appliqués dans leur réalisation. À voir prochainement dans l’accueil.